SEXISME : LES EMOJIS SE FOUTENT-ILS DE NOUS ?

sexisme emoji emoticones femmes

Les emojis, le comble du sexisme ?  

Il y a quelques mois, j’ironisais sur mon Facebook avec un statut perdu dans la masse dans lequel je me révoltais sur le fait que les émoticônes n’aient pas de cheveux ! Aujourd’hui, je me suis aventurée dans un article dont la vidéo m’obligeait de visionner une publicité de la marque de produits d’hygiène féminine Always. Habituellement, je ne suis pas fan de cette intrusion qui me fait patienter pour enfin voir le contenu attendu. Ironie du sort ! (j’adore l’ironie) Celle-ci qui se voulait intempestive a finalement  été instructive en faisant resurgir en moi cette émotion envers les émojis stéréotypés qui ont un fond potentiellement SEXISTE !

Publicité Always Comme Une Fille

Il ne manque plus que le balai et on y est presque 

Arrêt sur image sur la publicité Always qui donne la parole à de jeunes filles en leur demandant quels emojis aimeraient-elles voir apparaître dans le panel proposé. Ce ne sont pas les idées qui manquent, parmi les réponses on retient « catcheuse, footballeuse, policière, avocate ». Ces 2 minutes de film nous invitent à réfléchir sur un fait réel, les émojis dont on a pris l’habitude d’utiliser pour nous exprimer représentent les femmes de façon très clichée. Sexiste ou pas ? C’est la question que l’on peut se poser.

Monsieur l’égalité est appelé à la barre

Si on fait un tour du côté de notre cher clavier d’émoticones personnifiées, on retrouve des messieurs en pleine activité sportive et professionnelle. Parmi eux, on répertorie le détective, le policier, l’homme qui court, le surfeur, le nageur, le cavalier, le skieur et j’en passe. Le, le, le ,le et le, allons faire un tour du côté de madame ! Quant à la gent féminine, vêtue majoritairement de rose, elle se fait couper les cheveux, danse en tenue de playmate entre copines, se marie, s’enflamme sur un pas de tango, se fait une manucure. Comme le dit la jeune protagoniste de la campagne d’Always « il n’y a pas d’émoji femme qui travaille, sauf si on considère que le mariage est un travail ».

Ces icônes à l’allure mignonnette sont tellement rentrées dans notre quotidien qu’on en oublierait presque qu’elles dénigrent le statut de la femme. Vous me direz qu’il nous reste toujours ces symboles unisexes jaunes sans cheveux qui laissent planer le doute, mais la question subsiste : pourquoi n’y-a-t-il pas de femmes qui travaillent ?

Encore une fois, vous me direz qu’on a la représentante de la pensée féministe Madame Kardashian qui nous a dégoté la solution en exhibant les fesses qui twerk dans son format Kimoji (voir l’article). Par-delà sa mégalomanie ou nombrilisme, nous autres les petites voix féminines devons acquiescer le choix majoritaire imposé. Et si on voulait faire autre chose que montrer la courbe de notre popotin ? Permettez-moi ce jeu de mot facile, mais on se retrouve dans un cul de sac avec des émojis qui vont à l’encontre de nos idéaux de femmes actives. Au pire, il nous reste encore l’émoji princesse qui a le don de nous endormir avec sa couronne et son sourire niais… Et si ! Et si on voulait devenir des princesses actives ? Vous me direz qu’avec des si on peut refaire le monde, vous auriez tout à fait raison : refaisons le monde !

La femme égale de l’homme, l’utopie non résolue même dans l’ère digitale

Pour ne pas conclure ce débat, j’ai fait un tour dans le dictionnaire pour poser une définition au mot égalité. Réponse : relation entre deux choses ne présentant aucune différence de grandeur, de qualité (du latin « aequalis », de « aequus », uni, juste).

Rendons nous à l’évidence, l’égalité a encore du chemin à faire depuis sa naissance et même l’ère digitale reflète peut être indirectement cette absence d’égalité. L’espoir fait vivre ! Récemment Google a soumis une proposition de nouvelles icônes au consortium Unicode afin de représenter enfin la femme qui travaille. La décision sera prise lors d’une réunion prévue cet été. Dans l’attente, on patiente ou on agit comme la first lady Michelle Obama !

Pour soutenir l’initiative de la marque Always

Il suffit d’utiliser le hashtag français #CommeUneFille sur les réseaux sociaux en mentionnant l’emoji féminin que vous aimeriez voir arriver.

Mesdames, Messieurs, à vos tweets ! 

Emoji femme étudie

FacebookGoogle+Partager