Facebook a bloqué mon compte : que faire ? (solution)

Facebook bloque compte faux nom

Mon expérience : compte bloqué et inaccessible car usage d’un faux nom

Ce matin là, je me suis connectée naturellement à mon compte pour poster une humeur du jour et répondre à mes messages. Quelques minutes après avoir publié un post, mon compte est inaccessible. Comme il y a beaucoup de piratages ces derniers temps, j’ai pensé en être la cible à mon tour. Pas du tout ! Du moins, mon petit pirate du jour était tout simplement le maître des lieux : Facebook en personne. Le message est clair, il paraîtrait que j’utilise un faux nom qui ne garantie pas la sécurité à mes amis de savoir à qui ils ont à faire. Oops ! Mon compte se nommait Sarah Newsjuice puisque c’est le nom de mon blog. Une évidence pour moi, mais pas pour le célèbre réseau social qui veut faire le ménage en nous obligeant à afficher notre identité en public. Ce n’est pas que ça me dérange, mais j’utilise la plupart des communautés sur le web avec un pseudonyme relatif à mon blog étant donné que c’est l’identité que je me suis octroyée pour errer sur la toile en protégeant ma vie privée. J’aime faire la distinction entre vraie vie et vie digitale. La blague c’est d’être accusée d’usurper le nom de mon blog, plutôt drôle dans le genre. On a tendance à oublier cette charte qu’on coche souvent sans lire le contenu durant l’inscription… Rappel à l’ordre, Facebook a un règlement de droits d’utilisation et le nom est obligatoire. Vous me direz que vous avez déjà vu un tas de personnes avec des noms étranges comme Jack Le Jocker ou Daisy Jolie par exemple. Il semblerait que la fête touche à sa fin et que nous allons tous y passer à un moment donné, patience. Il est aussi possible d’accélérer le processus si quelqu’un vous signale évidemment (ce que je soupçonne être mon cas). Par ailleurs, vous qui tombez sur mon site via google, la raison est sûrement que votre compte a été désactivé. Mon but avec cet article est de vous faire sentir moins seul(e) dans cette étape qui peut s’avérer frustrante, pas de panique.

Grosse frustration : perte des données

Si votre compte n’a jamais été désactivé, vous êtes certainement en train de vous dire que le mot est lourd. Je vous dis : non, non, non ! Lorsque mon compte a été bloqué sans mail d’avertissement, je n’ai plus du tout eu accès à aucune information. Étant inscrite depuis 2008, je dois avoir au moins des centaines de photos non enregistrées sur usb ou disque dur. Le pire c’est que l’on ne vous donne aucun délai, alors l’idée de devoir perdre toutes ses photos et contacts est une expérience totalement frustrante. Suivre ce lien pour télécharger toutes vos données Facebook afin de les sécuriser (avant éventuel blocage ou autre)

Que faire ?

Ce n’est pas la solution miracle, vous ne récupérerez votre compte seulement si Facebook décide que vous êtes une vraie personne identifiable. Si vous n’avez rien à vous reprocher, ça peut être rapide.

Il suffit de suivre leurs indications : envoyer un document d’identité prouvant qu’il s’agit bien de vous (passeport, permis de conduire, carte vitale, pièce d’identité, etc). L’obligation de mettre son vrai nom est la suite logique. En ce qui concerne un quelconque pseudonyme, il est possible de le mettre sous votre nom d’utilisateur et entre parenthèses.

Par chance, j’ai récupéré mon compte en moins de 24h en suivant le processus d’identification. J’avoue avoir envoyé mon justificatif 3 fois car je ne trouvais aucun autre moyen de les contacter. J’ai également fait une vingtaine de recherches sur internet avec des résultats en français et en anglais. Niveau frustration, j’étais au top niveau ! N’ayant pas de réponse au bout de quelques heures, j’ai également créé un autre compte pour tenter d’espionner mon ancien compte, puis je l’ai finalement supprimé car il m’était d’une inutilité extrême :-)

Étapes à suivre en tant qu’honnête Facebook citoyen

  1. Compte bloqué
  2. Vérifier ses mails
  3. S’assurer qu’il s’agit bien d’un mail de Facebook et non un spam ou pirate. Attention, soyez prudent !
  4. Cliquer sur le lien qui redirige vers une page Facebook demandant des informations
  5. Envoyer son justificatif d’identité et compléter les différents champs de renseignements
  6. Attendre… Selon la demande, ça peut être rapide si votre justificatif a bien été envoyé. J’ai vu sur plusieurs forums que ça pouvait prendre entre 2 jours ou plusieurs mois…
  7. Si votre identité est validée par leur service, vous recevrez un mail
  8. Vous avez enfin accès à votre compte, soulagement général, bravo !

→ Voici le lien du formulaire de contact Facebook : compte suspendu ou désactivé (cliquer sur le lien)

Pour quelles raisons Facebook peut bloquer votre compte temporairement jusqu’à vérification ?

  • Vous envoyez des messages en quantité abusive à un grand nombre d’amis en peu de temps. Dans le style : copier / coller
  • Vous faites du spam dans des groupes en publiant des liens de façon répétitive (ex : liens commerciaux)
  • Vous avez été signalé(e)
  • Vous avez envoyé un trop grand nombre de demandes d’amitié
  • Vous publiez abusivement le même message, post, commentaire, etc
  • Vous avez utilisé un pseudonyme ou un faux nom (même chose)
  • Vous publiez du contenu violent ou offensant (racisme, pornographie, insulte, handicap, etc)
  • Facebook considère que votre compte est une menace

 

J’espère que mon expérience pourra vous aidez si vous vous retrouvez dans cette situation. Au delà de la peur de ne plus accéder à mes contenus pour les sauvegarder, j’ai vécu 1 journée sans Facebook plutôt drôle ! Vous savez pourquoi ? Je me suis rendue compte que ce mur si amical avec lequel on s’est familiarisé est une sorte d’échappatoire pour notre petite voix interne. Ce jour là, j’étais au supermarché dans la file d’attente pour payer mes articles lorsqu’une femme âgée est passée devant moi sans me demander. Je l’ai trouvé tellement impolie car je l’aurais naturellement laissée passer si elle m’avait juste dit « s’il vous plaît ». Je décide de ne pas lui faire la réflexion, mais je la regarde fixement en train de déposer ses articles sur la caisse automatique. Je ne la quitte pas du regard et je lui offre un léger sourire. Elle me fuit du regard, je suppose qu’elle a compris qu’elle venait de me doubler sans faire preuve d’éducation. Peu importe, 2 minutes après c’était déjà à mon tour. Ce silence entre cette femme et moi laissa place à la petite voix dans ma tête qui exprimait de la colère. C’est cette même voix qui avait l’envie soudaine de vouloir partager ce sentiment sur Facebook ! Un terrible désir d’écrire un post révolté contre ce manque de politesse dans notre vie en communauté. Puis, ce n’était pas possible, alors ma petite voix se mit à rire, rire de moi-même, rire de cette dépendance que je n’avais pas vu venir si je n’avais pas eu l’occasion de vivre une interdiction de Facebook par l’autorité suprême du royaume social.

Vous la connaissez cette petite voix ? ;-) 

FacebookGoogle+Partager