Digital Detox : c’est l’heure de se déconnecter

DIGITAL DETOX

Êtes vous accro à vos appareils numériques ? Il est peut être temps de faire une digital detox.

L’idée, c’est de se déconnecter à 100% de tous ces objets qui nous relient à internet : téléphone portable, tablette, pc, tv, ect. De prime abord, j’ai immédiatement pensé que ça ne servait à rien car ils sont devenus nos utilitaires, ils nous facilitent la vie alors pourquoi s’en passer. Cette réticence a attisé ma curiosité, suis-je tellement dépendante au point que l’idée de me déconnecter me fasse peur ? Il fallait que je tente l’expérience afin de mesurer l’intensité de mon addiction. Le contenu de cet article a été inspiré par  la mise en pratique de la detox sur une période de 24 heures. Celle-ci complétée par des recherches m’a fait comprendre les bienfaits d’une déconnexion virtuelle et soyez en sûre il y en a beaucoup !

Dans le passé, on lisait le journal sur du papier, on recevait des lettres de nos familles / amis, les plus chanceux avaient un téléphone fixe pour communiquer à distance, on imprimait nos photos qu’on aimait ranger dans des albums matérialisés, on partageait quelques mots avec des passants pour demander un renseignement, on se servait également d’une carte en papier pour fixer l’itinéraire et la télévision était seulement à la maison. Si nous étions capables de vivre en mode hors connexion, alors nous pourrions nous en passer sans difficultés…

Je ne nous jette point la pierre, mais soyons clairs avec nous mêmes : se déconnecter est une tâche bien plus compliquée qu’on ne pourrait l’imaginer. Pour rien au monde nous nous passerons de nos précieux objets connectés. En disant ça, j’ai comme l’impression que nous sommes de grands enfants au besoin vital de trouver du réconfort auprès de nos jouets, suis-je dans le faux ? De plus, chanceux que nous sommes, les opérateurs nous ont facilité l’accès aux ondes grâce à des forfaits avantageux nous permettons à tous d’être hyper-connectés en mode illimité ! Ne nous voilons pas la face, qui dit no-limit, dit forcément addiction ;-)

Bienvenue dans l’ère des accros du net,

une detox ça vous dit ?

Le but ? 

Se déconnecter, devenir maître de soi-même, ne plus dépendre d’une simple connexion.

L’objectif est de la faire sur 24h ou même 48h (voir plus) afin de reprendre le contrôle sur sa vie réelle, d’apprécier le contact humain, de se connecter avec le monde extérieur. À la fin de cette période hors connexion avec le monde virtuel, vous serez assez autonome pour diminuer l’utilisation de vos différents appareils numériques et donc plus conscients de votre condition humaine.

Avant la detox 

Vous avez déjà fait un régime dans votre vie, le principe est le même. Pour que ce soit efficace, il faut être organisé !

  • Prévoyez à l’avance la période durant laquelle vous voudriez faire votre digital detox, privilégiez le weekend ou un jour de repos.
  • Planifiez des activités (promener le chien, lire un bouquin, aller visiter la famille).
  • Informez vos proches afin qu’ils ne s’inquiètent pas de vous voir disparaitre des réseaux sociaux ou s’ils n’obtiennent pas de réponse à leurs textos.
  • La veille, mettez vos appareils dans une boîte fermée, ainsi la tentation sera minimisée. Il est évident que vous allez vous réveiller sans alarme pour que cette période de retour à la sérénité soit à son comble de l’efficacité.

Pendant la detox 

  • Sensation de manque : Autant vous le dire, elle se fera ressentir dès les premières heures. Comme toute addiction, lorsque l’on se fixe des limites, la sensation de besoin se multiplie.
  • Angoisse : Marcher dehors sans téléphone est une expérience à faire ! C’est à ce moment là que l’on prend conscience du niveau de la dépendance. En se promenant à l’extérieur, il y a une certaine angoisse qui se créée comme si le smartphone avait pour habitude de nous protéger. Impressionnant.
  • Adaptation : Votre cerveau aura besoin d’un temps d’adaptation au début pour capter le message et adopter ce nouveau style de vie.
  • Tentation : Vous allez avoir la tentation de prendre votre téléphone pour twitter, poster une photo de votre fabuleuse journée detox. Encore une fois, ce degré de manque vous permettra de mesurer l’importance de votre addiction.
  • Ennui : Si votre période sans numérique n’est pas organisée, vous allez avoir l’impression de vous ennuyer.

Avantages / Bienfaits

  • Le temps semblera plus long. On se plaint souvent à dire « Oh la journée est passée trop vite », vous allez voir la vie déconnectée rime avec longue journée ;)
  • Sensation de bien-être, moins mal au dos, moins de fatigue. Vous avez déjà eu mal au cou ? La raison est certainement parce que vous consultez plus de 50 fois par jour votre mobile.
  • Un sommeil de qualité, moins d’insomnie, le corps retrouve son équilibre.
  • Plus d’énergie, moins larve.
  • Plus heureux de découvrir les bonheurs de la vraie vie, du contact humain
  • Plus productif. Comme je le dis plus haut, le temps parait plus long, ce qui permet de faire beaucoup de tâches en 24 heures.

CITATION ANNE LAMOTT SOCIAL MEDIA WEB

 

À la fin de votre expérience sans connexion, faites le bilan et notez ce qui vous a VRAIMENT manqué : twitter ? mettre un like ? Poster une photo ? FaceTime avec votre amoureux(se) ? Voir ce que vos amis virtuels ont publié ? Faire dérouler les profils Instagram ?

Ce résumé personnel vous permettra de prendre conscience des différents aspects de votre addiction et de savoir en quoi vos réseaux vous font du bien. Je dois avouer que je n’ai pas réussi à tenir plus de 16h sans téléphone, la télévision ne m’a pas manqué, mais Facebook et ma boîte mail ont eu raison de moi. J’ai l’intention de renouveler cette detox plusieurs fois par mois car la vraie vie est tellement belle qu’il faut en profiter ! ♥ ♥ ♥

Notez bien que la génération qui est née après les années 90 aura probablement plus de mal à comprendre ce retour aux sources car ils ont grandi dans le numérique, celui-ci fait partie de l’apprentissage des enfants d’internet. Ils n’ont jamais connu la vie sans le digital, alors le risque de les voir plus réfractaires à une detox sera plus élevé. Une bonne raison de faire ce régime du numérique en famille !

Je dois quand même vous annoncer le point négatif : lorsque vous allez récupérer l’accès à internet, vous allez devoir répondre à une centaine de mails et notifications.

Testez la detox numérique et postez en commentaire votre histoire !

Vous pouvez aussi utiliser le hashtag #digitaldetoxfrance

(à la fin de celle-ci et non pas durant ;-))

FacebookGoogle+Partager