UN JOUR, JE SERAI(S) MORTE

UN JOUR, JE SERAI(S) MORTE

La fin commence dès le début. C’est assise sur ce sofa poussiéreux de mon passé, accompagnée d’une tige cendreuse que je me projette vers l’avenir qui s’écoulera à cette même allure indéfinie. Un futur que j’aimerais inconditionnel, mais qui se mêle au si du pourquoi...
scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services

The Newsjuice